Le cofinancement, une aide décisive pour renforcer la pratique sportive

Le Centre Nautique de Pléneuf-Val-André est soutenu pour renouveler son matériel. Cédrick Hamon, directeur du club situé en Côtes-d'Armor, revient sur l’importance de ce dispositif de cofinancement mis en place depuis 14 ans grâce à un partenariat entre la Banque Populaire Grand Ouest, les Ligues régionales et le Comité départemental de la Manche. 

 

Une fois par an, les centres nautiques de la région sont invités à sélectionner le matériel dont ils ont besoin au sein d’une liste de produits mise à disposition par la Banque Populaire Grand Ouest, les Ligues de Bretagne et Pays de la Loire ainsi que le Comité départemental de la Manche. 

Grâce au soutien financier de la Banque de la voile, ils peuvent acquérir du matériel de bonne qualité à prix réduits, allant parfois jusqu’à -65%. En quelques années, le cofinancement est ainsi devenu incontournable ! 

 

Une aide au développement des clubs nautiques 

 
Actif depuis plus de 50 ans, le Centre Nautique de Pléneuf-Val-André dispose de quatre bases et d’un centre d’hébergement. Chaque année, il accueille ainsi 12 000 journées enfants et propose une multitude d’activités (dériveur, optimist, catamaran, planche à voile, windfoil, char à voile, kayak, padel…). Stage, cours particulier, coaching, activités pour les groupes : il y en a pour tous les goûts et tous les âges ! 

Dès 2016, nous avons créé un compte à la Banque Populaire Grand Ouest. La banque étant partenaire de la Ligue de Bretagne de voile, c’est naturellement que nous avons décidé de rentrer dans le dispositif de cofinancement”, raconte Cédrick Hamon Directeur, directeur et gérant du club. 

Il poursuit : “le cofinancement de matériel nous permet de réaliser des investissements liés au développement du centre et de compléter le budget lorsque les lignes sont un peu courtes. Nous avons ainsi pu remplacer tous les casques de char à voile, acheter de nouvelles combinaisons ou encore avoir de vraies bouées d’événement”. 

 

Centre Nautique

 

Améliorer les conditions de pratique de la voile 

Avec le cofinancement, les centres nautiques peuvent se concentrer sur l'amélioration des conditions de pratique des sportifs. “Le cofinancement nous permet de monter en gamme en renouvelant nos stocks de manière régulière. Nous avons la possibilité d'investir sur des équipements liés au bien-être et pas uniquement à la navigation“, explique le directeur du club de Pléneuf-Val-André. 

Ces dernières années, le cofinancement s’est notamment axé sur l’achat de combinaisons, c'est-à-dire sur le confort du pratiquant. C’est vraiment la plus value du cofinancement, on est passé à une autre gamme de combinaison et les usagers l'ont remarqué.

 

Développer les sports nautiques auprès du public jeune 

Le Centre Nautique de Pléneuf-Val-André, labellisé école française de voile, organise chaque année de nombreux stages à destination des enfants. Le matériel acquis grâce au cofinancement permet ainsi de proposer une expérience de qualité et de renforcer la pratique sportive.  

Dans le développement de la voile avec un public mineur, l’équipement individuel est vraiment important”, commente Cédrick Hamon. “On se rend compte que pour de nombreux enfants vivant en Bretagne et qui ont pu vivre une mauvaise expérience de navigation, l’équipement individuel est l’un des éléments essentiels pour les rassurer dans la pratique. L’achat de combinaisons a ainsi permis de les conforter dans le bien-être de faire de la voile. Ils peuvent profiter d’une séance qui se déroule bien : ils sont concentrés sur autre chose que le froid ou le fait d’être mouillés. Ils ne sont plus dans la contrainte et peuvent se focaliser à 100% sur leur activité sportive. Ça change vraiment la donne !”